Laigneville : Il jette un emballage sur la voie publique et doit payer près de 400 euros

A Laigneville, dans l’Oise, un automobiliste en a eu pour son compte. Il a écopé d’une double amende très salée, après avoir été surpris en train de jeter un emballage sur la voie publique. Il a sans doute oublié qu’il se trouvait sur le territoire de Christophe Dietrich, l’un des Maires de France les plus stricts en matière de propreté du cadre de vie.

A Laigneville, dans l’Oise, un automobiliste a écopé de près de 400 euros pour avoir jeté l’emballage d’un repas sur la voie publique. Il a été filmé par une caméra de surveillance, alors qu’il se débarrassait sans gêne du déchet. C’est le Maire de Laigneville qui rapporte l’histoire sur sa page Facebook.

Au nez et à la barbe des policiers

Fin février, un automobiliste traverse la commune de Laigneville en dégustant un repas qu’il avait commandé sur son trajet. En traversant le village, il a eu la très mauvaise idée de jeter l’emballage sur la voie publique. Il croyait certainement que personne ne le verrait poser un acte aussi répréhensible et honteux. Mais pas de chance pour lui. Les caméras de vidéosurveillance ont bien filmé la scène. Pis, les agents de police ont assisté au désolant spectacle, comme le souligne le Maire Christophe Dietrich : « Sauf qu’il n’a vraiment pas eu de bol, parce qu’à quinze mètres de l’endroit où il était, il y avait une équipe de la police municipale qui n’a rien perdu de la scène », a-t-il expliqué sur Facebook.

Identifié sur les bandes de vidéosurveillance, le contrevenant s’est vu infliger d’emblée une amende de 68 euros. Une autre amende de 300 euros a rendu la note plus salée. Celle-là a été fixée pour « les frais d’enlèvement » du déchet. Vu sous cet angle, le Maire parait un peu trop sévère. Mais il se défend de toute méchanceté : « Je n’éprouve aucun plaisir à faire cela, mais nos agents communaux ne sont pas les larbins de ces quelques personnes ».

Infliger une grosse amende pour dissuader les indélicats

Les 300 euros de frais d’enlèvement de déchets ont été décidés en 2014 par Christophe Dietrich. Ils visent à dissuader tous les indélicats qui s’amusent à dégrader le cadre de vie. Comme la sensibilisation et les petites amendes ne suffisent plus, il fallait une sanction financière assez amère. Après quelques années d’application de cette taxe, l’on peut dire que la leçon est bien rentrée. La preuve, le Maire Christophe Dietrich dit n’avoir relevé que huit dépôts sauvages dont les auteurs ont tous été identifiés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.