Lait contaminé : un père porte plainte

A la suite des cas de salmonelles contractées par des bébés à cause de lait en poudre contaminé, le père d’une bébé a décidé de porter plainte.

L’affaire à fait grand bruit, ces dernières semaines, en France comme dans plusieurs pays européens : des bébés ont contracté la salmonelle en ingérant du lait industriel contaminé.

Si les pouvoirs publics ont pris toutes les mesures de sécurité et de sûreté alimentaire nécessaires, en rappelant, notamment, l’ensemble des produits pouvant être concernés, certains estiment que les responsables doivent assumer leurs erreurs.

Ainsi, lundi 18 décembre, le papa d’une petite fille de trois mois, qui n’est pas tombée malade, mais qui consommait le lait incriminé, a déposé une plainte contre Lactalis, mais également contre la pharmacie où il avait acheté le lait.

Cette plainte “pour mise en danger de la vie d’autrui et non-assistance à personne en danger”, a été déposée auprès du pôle santé du parquet de Paris.

“On a changé de lait, mais on se pose des questions : est-ce qu’il ne va pas y a voir des problèmes avec ce nouveau lait ?”, s’est interrogée la mère de l’enfant, qui trouve “grave que l’on ne puisse pas faire confiance au producteur de l’alimentation pour nourrisson”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.