Climat : 140 organisations organisent la “marche du siècle” le 16 mars prochain

Plus de 140 organisations en faveur de la justice sociale et du climat ont appelé ce mercredi à une « marche du siècle » partout en France, le 16 mars prochain. Cette mobilisation aura lieu au lendemain d’une autre, celle-là prévue par les lycéens et étudiants en réponse à l’appel de Greta Thunberg, la jeune militante écologiste suédoise.

plus de 2 millions de personnes ont signé L’Affaire du Siècle

Plus de 140 organisations, qui travaillent en faveur de la justice sociale et du climat, ont appelé ce mercredi à une « marche du siècle » partout en France, le 16 mars prochain. Attac, le Secours catholique, Réseau Action Climat – France, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France, le mouvement Ni Putes Ni Soumises sont quelques-unes de ces organisations à l’origine de cette marche citoyenne en faveur du climat. Sur Facebook, ses initiateurs rappellent que « Nous vivons dans un contexte environnemental et social de plus en plus critique : émissions record de gaz à effet de serre, disparition de la biodiversité, augmentation des températures et aggravation des inégalités, avec 14% de la population en situation de précarité en France. ».

Aussi depuis quelques temps la conscience mondiale en faveur du climat s’est accrue au point que ce sont maintenant les adolescents qui font part de leurs inquiétudes. Le collectif relève donc qu’ « En France, plus de 150 000 personnes ont participé aux Marches pour le climat organisées depuis septembre, plus de 2 millions ont signé L’Affaire du Siècle, les étudiant.e.s manifestent chaque vendredi pour défendre leur avenir et chaque samedi des milliers de personnes en gilet jaune descendent dans la rue pour demander plus de considération et des réformes sociales ».

Faire leur part d’adultes

C’est pour faire leur part, en tant qu’adultes, que ces organisations appellent à une grande mobilisation le 16 mars prochain. «Ce 16 mars, dans la rue, nous combattons ensemble les dérèglements climatiques et la violence sociale, et nous refusons toute forme de répression ou de discrimination. Face aux grands discours et à l’inaction du gouvernement, nous demandons des réponses à la hauteur de l’enjeu : la survie de l’humanité. » peut-on lire dans leur déclaration.

La veille déjà, c’est-à-dire le 15 mars, les lycéens et étudiants tiennent une grève dans toute la France en réponse à l’appel de l’adolescente suédoise Greta Thunberg, à l’origine de manifestations pour le climat dans plusieurs pays d’Europe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.