France : des éoliennes tueuses de vaches ?

La polémique enfle depuis plusieurs années à Nozay à propos des éoliennes installées dans la commune. Le dispositif pourvoyeur d’énergie est en effet accusé par des éleveurs de tuer des vaches, en plus de causer d’autres problèmes sur la santé de ces animaux.

Quel rapport entre les éoliennes de Nozay, la mort des vaches dans la commune ou la dégradation de leur production laitière ? A priori aucun, selon les spécialistes. Mais les éleveurs du bétail ne sont pas d’accord. Depuis 2013, ces derniers témoignent d’une surmortalité inquiétante de leurs bêtes. Ils évoquent notamment des centaines des vaches décédées assez mystérieusement, de mauvaises productions laitières, en plus d’autres troubles dans le comportement des animaux. Pour les éleveurs de la région, le coupable est tout trouvé. Le parc éolien situé dans la commune est ainsi mis à l’index. Car pour les éleveurs, ces différents événements surviennent concomitamment avec l’installation à Nozay des turbines éoliennes.

Polémique sans fin

Sauf que cela n’est pas aussi simple du point de vue scientifique. L’existence de tous les troubles décrits par les éleveurs est confirmée. Pareil à propos de la concordance entre l’installation des éoliennes et la survenance de ces anomalies. Mais le plus déterminant reste à découvrir. On ne sait toujours pas à ce jour, le lien de causalité entre les troubles notés chez les vaches et les éoliennes. Pourtant, des études ont été commanditées sur le sujet, des enquêtes multipliées. Mais rien n’y fit. Le mystère reste entier. Ce qui ne manque pas d’agacer les éleveurs, d’autant plus que d’autres habitants de Nozay se plaignent également des troubles du sommeil ainsi que des maux de tête à cause de ces mêmes éoliennes.

Les éoliennes dangereuses pour la santé vraiment ?

Le dispositif éolien de plus en plus plébiscité dans le monde pour préserver la planète du réchauffement climatique ne manque pas de susciter des craintes. Certaines moins vraies que d’autres. Il serait trop cher, pas assez bénéfique pour la planète. Pire, l’éolienne serait responsable des crises épileptiques en raison de ses effets stroboscopiques notamment. Mais il n’en rien en réalité. Selon les chercheurs, la plupart des éoliennes dans le monde ne tournent pas assez vite pour provoquer des crises épileptiques. Globalement, même si les troubles sont bien réels chez des personnes vivantes près des parcs éoliens, la causalité entre les deux phénomènes demeure à ce jour un mystère.

Afin de sortir de l’imbroglio à Nozay, le Conseil général de l’environnement et du développement durable recommande un arrêt temporaire de dix jours des éoliennes pour les besoins d’un test.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.