Energie : Hydroma se positionne comme le spécialiste de l’hydrogène vert

Le groupe canadien Hydroma Inc, première entreprise mondiale à transformer de l’hydrogène naturel en électricité, se positionne désormais également dans la production d’hydrogène vert à partir d’énergie solaire. L’hydrogène vert : un marché prometteur dans un secteur qui pourrait être la clé de la révolution énergétique de demain. Tour d’horizon.

Hydrogène naturel, vert, bleu et gris : tout comprendre sur l’énergie du futur

L’hydrogène est une source d’énergie non polluante et stockable qui intéresse les scientifiques depuis de nombreuses années. A l’heure de la transition énergétique, il revient régulièrement au centre des discussions. Pourtant, il n’existe pas une seule façon de produire de l’hydrogène et toutes n’ont pas les mêmes valeurs environnementales.

Il existe tout d’abord de l’hydrogène naturel sous la croute terrestre. Si l’existence de ces réserves d’hydrogène a longtemps été mise en doute par les scientifiques, de récentes découvertes en Sibérie, au Mali, et plus récemment encore en Australie ou au Canada, ne laissent plus de place au doute. L’hydrogène naturel existe et peut être exploité pour produire de l’électricité.

Mais l’hydrogène peut également être produit par électrolyse du gaz naturel. Problème : l’hydrogène produit par ce procédé industriel génère du CO2, et est donc polluant. C’est la raison pour laquelle on le qualifie d’hydrogène gris et qu’il n’est pas considéré comme une solution durable pour la transition énergétique.

Parfois, le CO2 produit lors de ce procédé d’électrolyse est aussitôt capté et recyclé. Dans ce cas de figure, l’hydrogène produit est dit bleu, car il a u bilan carbone neutre malgré l’utilisation d’un procédé industriel à la base émetteur de carbone.

Reste l’hydrogène vert, produit lui par le biais de centrales électriques solaires (voire potentiellement éoliennes), sur lequel de plus en plus d’entreprises se penchent car il permet de produire de l’hydrogène lors des pics de production des énergies renouvelables, de l’hydrogène qui est stockable et utilisable à loisir pour répondre à d’autres besoins.

Hydroma : pionnier de l’hydrogène naturel se lance à l’assaut de l’hydrogène vert

Hydroma Inc a été fondée en 2010 par l’entrepreneur malien Aliou Diallo, après que ses équipes aient découvertes un gisement d’hydrogène naturel sur une de ses concessions minières au nord-ouest de Bamako. Les études géologiques ont démontré d’importantes réserves d’hydrogène et ont permis de lancer, deux ans plus tard, une première unité-pilote de production d’électricité à partir d’hydrogène naturel. Une première mondiale !

Forts de ce succès, Aliou Diallo et Hydroma se positionnent depuis plusieurs années sur différentes concessions minières où des indices de la présence d’hydrogène ont été détectés, notamment au Canada et en Australie, deux vastes pays à l’immense potentiel en termes de production d’électricité par de l’hydrogène naturel.

Mais, au-delà de l’hydrogène naturel, Hydroma a récemment accéléré sur le marché de l’hydrogène vert, en pleine structuration, afin d’en devenir à terme l’un des acteurs majeurs. Pour ce faire, l’entreprise bénéficie de son ancrage au Sahel, l’une des régions au monde bénéficiant des plus gros taux annuels d’ensoleillement, où Aliou Diallo vient d’acquérir d’importants terrains au Mali et au Sénégal en vue de construire de vastes centrales photovoltaïques.

Des centrales solaires qui doivent permettre de produire sans émissions de CO2 d’importantes quantités d’hydrogène vert pouvant répondre aux besoins locaux et mêmes internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.