Confinement : World CleanUp Day France propose un nettoyage numérique de notre planète

 

En cette période de confinement pourquoi ne pas continuer à se rendre utile pour la planète ? L’association World CleanUp Day France propose justement à tous les citoyens de la Terre un nettoyage numérique, en attendant la 3ème édition de la Journée mondiale du nettoyage prévue le 19 septembre 2020.

Le numérique, une source de pollution

En ces temps de confinement lié à l’épidémie de coronavirus, il est devenu impossible de relever des challenges écologiques comme ramasser des mégots de cigarettes dans la rue ou collecter des déchets. Mais on peut toujours se rendre utile en luttant contre la pollution numérique, qui a pris de l’ampleur ces dernières semaines.

Le numérique, sous toutes ses formes, constitue une source de plus en plus importante de consommation énergétique. Il y a bien entendu la fabrication de tous les outils que nous utilisions, comme les ordinateurs, les smartphones ou les tablettes, mais aussi les mauvaises habitudes liées à leur utilisation et surtout leur usage excessif une fois en ligne. Or, le simple fait d’envoyer un mail avec pièce jointe de 1 Mo consomme autant qu’une ampoule de 60 watts pendant 25 minutes, apprend-t-on. « Tout est stocké sur des serveurs très énergivores. Plus il y a de donnée, plus il y a de serveurs », explique Florent Debarbieux, référent du World CleanUp Day pour la ville de Mons-en-Barœul, près de Lille.

World CleanUp Day France préconise des gestes utiles

En cette période de confinement, World CleanUp Day France a donc décidé de s’attaquer à la pollution numérique, en attendant la 3ème édition de la Journée mondiale du nettoyage de notre planète prévue le 19 septembre 2020. L’association propose, sur ses réseaux sociaux, des astuces numériques pour un monde plus propre. Elle appelle notamment à supprimer les mails inutiles dans notre boîte mail surtout ceux avec des pièces jointes volumineuses ; à nous désabonner aux newsletters, mails commerciaux que nous ne lisons plus et que nous supprimons par réflexe ; et à vider notre corbeille mails. Par ailleurs, l’association souhaite un usage responsable du streaming, qui consomme beaucoup d’énergie.

Fédérer les actions et éveiller les consciences

Dans le cadre de cette initiative, le World CleanUp Day France propose chaque jeudi un #cyberchallenge sur les gestes « sains » pour la planète. Outre le fait d’organiser une opération marquante, il s’agit pour elle de faire évoluer les habitudes. Par exemple sensibiliser les gens sur l’importance du recyclage, la nécessité de produire moins de déchets, voire pas du tout.

Créé en Estonie en 2008 et porté par l’ONG internationale Let’s Do It World, le World CleanUp Day est devenu une initiative mondiale qu’en 2018. Elle vise à fédérer de manière positive et festive les actions en faveur de la planète car, en les synchronisant, le message aura une portée bien plus puissante. Au-delà de la Journée mondiale du nettoyage de notre planète, le but du World CleanUp Day est d’éveiller les consciences en invitant la société à réfléchir sur sa consommation quotidienne et sur la création de déchets qui en résulte.

World CleanUp Day France veut franchir le cap du million de participants

En 2018, lors de la première édition, World CleanUp Day France a mobilisé 200 000 personnes et ramassé 660 tonnes de déchets (soit 25 000 m3, l’équivalent de 9 piscines olympiques). En 2019, l’événement a connu une progression de 30% en France, tant sur le nombre de participants que sur le volume. Plus de 265 000 personnes ayant participé à l’évènement et récolté 842 tonnes de déchets. Pour cette année, World CleanUp Day France ambitionne franchir le cap du million de participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.