Hélène Valade, nouvelle directrice Développement environnement chez LVMH

L’ex vice-présidente Développement durable du groupe Suez remplace Sylvie Bénard au poste de directrice Développement environnement. La nomination de Hélène Valade devrait contribuer au renforcement de la politique environnementale du groupe de luxe. 

Les études se multiplient pour révéler « Le vrai coût » (titre d’un documentaire de 2015) de l’industrie du luxe et notamment de l’industrie de l’habillement. L’impact environnemental est devenu l’indicateur que les consommateurs scrutent avec la plus grande attention.

C’est dans ce contexte que le groupe LVMH a souhaité réaffirmer son engagement écologique. « Le respect de l’environnement est un sujet crucial pour le Groupe (…). Je suis très heureux d’accueillir Hélène Valade qui, dans la continuité du travail de Sylvie Bénard, aura pour mission de défendre l’amélioration de la performance environnementale de tous nos produits, de déployer les meilleurs standards dans nos filières d’approvisionnement, d’améliorer les indicateurs clés de l’efficacité environnementale de tous nos sites et de faire réduire nos émissions de CO2 », a déclaré Antoine Arnault dans un communiqué diffusé le 8 janvier.

Hélène Valade a été nommée directrice du département politique de l’Ifop en 2000. En 2005, elle a rejoint Suez Environnement en tant que directrice du Développement durable de la Lyonnaise des eaux. En 2014, elle a été nommée vice-présidente du Développement durable du groupe Suez. Aujourd’hui, Hélène Valade est présidente de l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE) depuis 2018, administratrice de l’ADEME et impliquée dans les réseaux internationaux du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD). Elle devra se servir de son expertise en développement durable pour aider le groupe LVMH à « écrire un nouveau chapitre de son engagement environnemental, en ouvrant de nouvelles pistes de travail pour la stratégie LIFE 2030 ».

Créé en 2012, le programme LIFE ancre le développement durable dans le plan stratégique de chaque maison du groupe. En 2016, LVMH se lance un défi de taille : LIFE 2020. Afin de progresser vers l’excellence environnementale, l’ensemble des maisons s’engagent à améliorer la performance environnementale de tous les produits, à déployer les meilleurs standards dans les filières d’approvisionnement, à améliorer les indicateurs clés de l’efficacité environnementale pour les sites et à réduire les émissions de CO2.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.