« Make friday green again »: une offensive commerciale contre le Black Friday

 

Pour contrer le « Black Friday », qui encourage à la surconsommation – ce qui a un coût social et environnemental énorme, un collectif réunissant 200 marques a créé le « Make friday green again ». Cette initiative veut inciter les consommateurs à réparer, réutiliser et recycler, dans le même style que le Green Friday.

Le 29 novembre prochain, la planète verra ses voyants au rouge à l’occasion de la Black Friday. Pendant cette journée, les grandes enseignes telles qu’Amazon proposeront des réductions alléchantes sur des millions d’articles. Si les comptes seront forcément bons pour les entreprises et évidemment aussi pour les consommateurs, la note sera en revanche salée pour l’environnement. Le Black Friday a en effet un impact écologique très négatif à cause de la surproduction et de la surconsommation.

« Nous ne voulons pas participer à cette journée infernale de surconsommation imposée par le marché »

Pour combattre ce Black Friday, plus de 200 marques françaises ont lancé le collectif « Make Friday Green Again », qui fait la promotion d’une consommation raisonnée et responsable. À l’origine de ce mouvement, la marque Faguo, engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique. « Nous ne voulons pas participer à cette journée infernale de surconsommation imposée par le marché. Le vrai coût de cette journée est social et environnemental. Elle rend précaires les emplois en ne rémunérant pas les fabricants, les marques et les magasins. Elle participe d’autre part au dérèglement climatique en encourageant la surproduction. », fait savoir Faguo. La marque explique qu’en réunissant ce collectif ponctuel, elle encourage les consommateurs de chaque marque à trier leurs placards pour revendre ou recycler ce qui ne les intéresse plus, à faire le point sur ce dont ils ont vraiment besoin et à acheter s’ils le souhaitent mais raisonnablement et au prix juste.

Parmi les 200 enseignes engagées dans le collectif, citons Joone, Les Raffineurs, Nature et Découvertes, Hast, Bergamotte, Bonne Gueule, Tediber, Blanc Bonnet, Big Moustache, Rosemood, Jamini, émoi émoi, Le Pantalon ou encore Picture Organic Clothing.

Dans le sillage du « Green Friday »

« Make Friday Green Again » rejoint un autre mouvement contestataire créé l’an passé : le « Green Friday ». Cette initiative promeut également le recyclage, la réparation et la réutilisation. Pour elle, il faut absolument mettre fin au Black Friday, « le symbole de l’hyperconsommation qui implique des surproductions de biens manufacturés voraces en ressources, souvent non renouvelables et polluantes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.