Groupe Casino : lancement d’une offre de rachat obligataire dans le cadre du plan de refinancement

Le Groupe Casino a annoncé le lancement d’une offre de rachat obligataire portant sur les souches de maturité mars 2020, mai 2021 et juin 2022, pour un montant avoisinant les 700 millions d’euros. Cette émission s’inscrit dans le cadre du plan de refinancement du groupe annoncé le 22 octobre 2019. Les opérations de règlement et de livraison de cette émission obligataire sécurisée devraient intervenir d’ici à quelques semaines.

Dans le cadre de son plan de refinancement annoncé le 22 octobre, le groupe de Jean-Charles Naouri a lancé une offre de rachat obligataire portant sur les souches de maturité mars 2020, mai 2021 et juin 2022, pour un montant qui devrait atteindre 700 millions d’euros. Le distributeur inclut dans son plan la levée de nouveaux financements pour un montant cible de 1,5 milliards d’euros via un prêt à terme (Term Loan B). Il prévoit également la mise en place d’une nouvelle ligne de crédit syndiquée pour un montant d’environ 2 milliards d’euros.

Les investisseurs obligataires bénéficieront de sûretés et de garanties non sécurisées

Casino précise dans un communiqué que « les investisseurs obligataires bénéficieront de sûretés, notamment sur les titres IGC ainsi que de garanties d’autres entités du Groupe ». Ils bénéficieront en outre de garanties non sécurisées données par Casino Participation France, Distribution Casino France, Casino Finance, Monoprix et de Segisor (pour cette dernière, une fois que Casino détiendra 100% du capital de Segisor).

Les actifs immobiliers de Monoprix, Franprix Leader Price et ceux en cours de cession pas concernés

En plus de servir à refinancer une partie de la dette existante du Groupe, les montants levés seront utilisés pour « rembourser les 675 millions d’euros à date de tirages sur les lignes confirmées du Groupe liés à la saisonnalité de l’activité, et une partie de l’emprunt Segisor ». Les opérations de règlement et de livraison de cette émission obligataire sécurisée devraient intervenir « avant la fin du mois de novembre », a indiqué Casino. Les obligations seront émises par Quatrim, une filiale contrôlée à 100% par le groupe.

Selon le Groupe de Jean-Charles Naouri, « les produits de l’émission obligataire pourraient être déposés sur un compte séquestre jusqu’à la signature de la nouvelle ligne de crédit syndiquée, date à laquelle les fonds du prêt à terme seront également mis à disposition ». Il compte tenir informer le marché de l’avancée de son projet de refinancement.

Le géant de la distribution précise que « ces actifs ne prennent pas en compte les actifs immobiliers de Monoprix, les actifs immobiliers de Franprix Leader Price et certains actifs dont la cession est en cours ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.