Avec Park and View, les parcelles agricoles peuvent rapporter gros

Un bout de champ inexploité ? A peine 15m2 en lisière de forêt ? Quasiment tous les agriculteurs français ont à leur disposition des terrains vides qui pourraient leur rapporter des revenus complémentaires. La start-up Park and View propose aux agriculteurs de mettre leurs parcelles inoccupées en location pour les camping-caristes. Et le succès est au rendez-vous.

Le tourisme vert a le vent en poupe. La campagne française attire de plus en plus de visiteurs venus de toute l’Europe. Et notamment des amateurs de camping-car, qui passent leurs vacances à sillonner les petites routes à la recherche de calme et d’expériences uniques. Ces camping-caristes sont confrontés quotidiennement à une véritable galère quand il s’agit de trouver un lieu d’escale pour la nuit.

Entre camping sauvage, promiscuité de campings traditionnels, et nuits passées sur des parkings sans charme, les camping-caristes sont désespérément à la recherche d’espaces, même réduits, pour faire escale. C’est là qu’intervient l’application Park and View, véritable Airbnb du tourisme agricole, qui permet de mettre en relation des agriculteurs ayant des terrains inoccupés à disposition, et des touristes à la recherche de leur petit coin de paradis.

Les agriculteurs français sont de plus en plus nombreux à rejoindre la communauté Park and View. Pourquoi ? Parce qu’ils possèdent tous des bouts de parcelles inexploitées. Parce que l’inscription se fait en quelques clics et que les équipes Park and View gèrent la location de A à Z. Parce que, surtout, il s’agit d’un moyen facile de générer des revenus complémentaires. Ce qui n’est pas un luxe pour la majorité des exploitants agricoles.

Autant de raisons qui expliquent le succès de la jeune start-up. Tout comme le fait que le fondateur de l’entreprise, Grégoire Popineau, soit lui-même un fils d’agriculteur et qu’il ait construit son projet professionnel pour répondre à la crise agricole et intégrer le monde paysan aux circuits économiques du tourisme vert.

En partant du constat que les agriculteurs, qui sont les premiers acteurs de la beauté de nos campagnes, peinent aujourd’hui à dégager des revenus dignes, alors que leur travail sur le patrimoine assure des retombées pour les professionnels du secteur du tourisme, Park and View propose une alternative rémunératrice à cet état de fait.

A l’image de Airbnb, qui a révolutionné le tourisme en milieu urbain, en offrant aux particuliers la chance de générer des revenus avec leurs logements inoccupés, Park and View est sur le point de révolutionner le tourisme vert en créant un lien direct entre agriculteurs et touristes, chacun y trouvant son compte dans ce que l’on pourrait qualifier de camping à la ferme 2.0.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.