Réchauffement climatique : comment lutter ?

Plus que jamais, la question du réchauffement climatique est une problématique et un enjeu mondial. Les pays n’ont de cesse d’essayer de trouver des accords afin de maintenir le climat ambient. Malgré de nombreuses réunions au sommet, la situation reste très préoccupante. Quelles sont les solutions pour lutter contre le réchauffement climatique ? 

Des initiatives mondiales

Presque tous les pays du monde sont concernés et impliqués par la question du réchauffement climatique. En 2015, plus d’une centaine de pays se sont retrouvés au Bourget près de Paris, dans le but de trouver des accords. La COP21 (Conferences of parties)est une  grande conférence internationale qui réunit les États engagés depuis 1992 par la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

La dernière édition de 2015 a permis d’adopter l’Accord de Paris, qui marque un tournant dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il engage tous les pays du monde à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, et à maintenir le réchauffement sous la barre des 2°C d’ici à 2100. Dans cet accord, sont proposées plusieurs chapitres, parmi lesquels :

  • les engagements de la part de chaque pays
  • des règles pour contrôler les efforts fournis
  • des solutions pour financer durablement la lutte et l’adaptation au changement climatique des pays en voie de développement

Comment lutter à notre échelle ?

Ces initiatives entre politiques du monde entier sont essentiels, mais comment la population peut-elle participer à son échelle ?

Il est important de savoir que la consommation de masse et non écologique est le principal acteur du réchauffement climatique. Afin de faire prendre conscience des risques encourus, les citoyens sont eux aussi appelés à lutter contre le fléau. Ils peuvent réduire leur consommation d’eau et d’électricité. Elle est l’une des premières causes d’émission de gaz à effet de serre.

Si certains changement peuvent ne pas être évidents au départ, la population peut trouver d’autres alternatives, qu’elle n’aura sans doute aucun à adopter. Les transports participent en large partie au réchauffement climatique. Il est donc conseillé de réduire les déplacements avec un véhicule à moteur, et de préférer les transports en commun.

Un engagement environnemental qui est défendu à Monaco, avec des personnages influents comme Albert 2 ou Dmitri Rybolovlev.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.