Alimentation : un nouveau logo pour promouvoir les produits frais et locaux

 

Les enseignes de la grande distribution ont signé, le lundi 9 novembre, avec le ministre de l’Agriculture, une charte les engageant à mettre en avant les produits frais et local à travers un nouveau logo.

« Au plus près de vous et de vos goûts »

Le lundi 9 novembre, comme annoncé la veille dans les colonnes du Journal du Dimanche, les dirigeants des enseignes de la grande distribution (Leclerc, Carrefour, Intermarché Netto, Système U, Auchan Retail France, Casino, Monoprix et Franprix, LIDL, Cora Supermarchés Match et Aldi France) ont signé, avec le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, une charte les engageant à promouvoir dans leurs rayons des produits alimentaires frais et locaux.

La charte prévoit la mise en avant, dans les rayons des grandes surfaces, mais aussi sur leurs sites internet ou sur les supports publicitaires, des produits français frais et locaux. Un slogan commun à toutes les enseignes, « plus près de vous et de vos goûts », doit permettre au consommateur d’identifier plus facilement ces produits frais de proximité. En parallèle, les distributeurs s’engagent à mettre un terme à des pratiques trompeuses. Fini donc les logos « élaboré en France » ou « transformé en France » apposés sur des produits de marques de distributeurs qui ne contiennent aucune matière première française.

30 000 magasins concernés par l’initiative

Tous les grands distributeurs ont signé cette charte. Cela représente environ 30 000 magasins (70 % des achats alimentaires en France). Cette initiative permettra de soutenir davantage les agriculteurs français en cette période de confinement, qui coupe certaines filières agricoles de débouchés importants dans la restauration hors foyer. Sans oublier les achats pour les fêtes de fin d’année qui risquent d’être moins importants qu’à l’accoutumée.

Bien évidemment, les patrons des supermarchés ont salué la signature de cette charte. Le label commun se révèle « positif pour tout le monde, quand bien même chacun est en compétition pour mieux faire », a estimé le patron de Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, cité par l’AFP. Pour le dirigeant de Monoprix/Franprix Jean-Paul Mochet, la valorisation des productions locales ne représente « pas seulement un effet de mode » mais aussi « une nécessité absolue » pour préserver l’« art de vivre français ». Quant au président du groupe Intermarché/Netto Thierry Cotillard, il a suggéré que chaque enseigne « participe à un budget commun pour une campagne télé et presse qui mette en avant ce logo ».

Une mise en œuvre effective en avril 2021

Les premières actions devraient débuter au plus tard en avril 2021. Cependant, le lancement officiel aura lieu entre le 27 février et le 7 mars 2021 dans les magasins des enseignes signataires. Un comité de suivi doit être aussi mis en place pour s’assurer que l’engagement des acteurs dans cette charte se poursuive et s’inscrive dans la durée. Par ailleurs, le gouvernement espère étendre la charte à la restauration collective et aux commerçants alimentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.