Présidentielle américaine : Joe Biden s’engage à faire revenir les Etats Unis dans l’accord de Paris en cas de victoire

 

Alors que les Etats-Unis ont officiellement quitté l’accord de Paris mercredi, Joe Biden a pris l’engagement de les y faire revenir s’il est élu à l’élection présidentielle américaine, dont le dépouillement des votes se poursuit dans plusieurs Etats. Pour l’heure, le candidat démocrate est au coude à coude avec le président sortant, Donald Trump.

Dans un tweet publié ce jeudi matin (mercredi soir heure locale), Joe Biden s’est engagé à rejoindre l’accord de Paris sur le climat s’il remportait la présidentielle américaine. « Aujourd’hui, le gouvernement Trump a officiellement quitté l’accord de Paris sur le climat. Et dans exactement 77 jours, un gouvernement Biden le rejoindra », a-t-il écrit sur Twitter, évoquant le 20 janvier 2021, date à laquelle le prochain président prendra ses fonctions.

Les Etats-Unis sont effectivement sortis de l’accord de Paris sur le climat le mercredi 5 novembre 2020, conformément au calendrier établi. L’un des objectifs de cet accord, signé en décembre 2015 par 195 pays, est de contenir la hausse des températures à 1,5 °C par rapport à l’ère pré-industrielle.

Un climato-sceptique à la Maison Blanche depuis 2016

Donald Trump avait annoncé le retrait de son pays en 2017. Depuis son arrivée à la Maison Blanche, en 2016, le président républicain défend l’industrie des énergies fossiles et met en doute les déclarations des scientifiques sur le changement climatique. Le départ des Etats Unis de l’accord de Paris sur le climat aurait également incité certains pays, comme l’Australie, l’Arabie saoudite ou le Brésil à revoir à la baisse leurs propres ambitions.

Si Donald Trump obtenait un second mandat, la lutte pour le climat devrait passer par les Etats, les municipalités et les entreprises. Leurs efforts, même sans l’appui du gouvernement fédéral, pourraient permettre aux Etats-Unis de réduire leurs émissions carbone de 37 % d’ici 2030, selon un récent rapport du groupe America’s Pledge. Les comptes seraient encore meilleurs en cas de victoire de Joe Biden, qui a présenté un plan de 1.700 milliards de dollars afin que son pays atteigne d’ici 2050 la neutralité carbone.

Joe Biden, le candidat des écologistes ?

Il suffira au potentiel président démocrate de notifier officiellement à l’ONU la volonté des Etats-Unis de revenir dans l’accord de Paris et d’attendre quelques mois pour y être effectivement. Les défenseurs de l’environnement devraient visiblement sa victoire dans les prochains jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.