Hydrogène : l’énergie d’un futur plus propre ?

Face aux enjeux écologiques qui se jouent sous nos yeux, le besoin de voir nos sociétés prendre un virage écologique devient plus pressant que jamais. Face aux problèmes, les solutions sont là, mais elles peinent à se développer et à prendre le dessus sur les énergies fossiles polluantes et le nucléaire. Une situation difficile à comprendre, tant certaines sources telles que l’hydrogène, l’élément le plus présent dans l’univers, est sous exploité…

La piste principale pour le futur énergétique de la Terre

À proprement parler, l’hydrogène n’est pas réellement un moyen de produire de l’énergie. Au même titre que l’électricité, il s’agit d’un vecteur énergétique. Autrement dit, il permet de stocker et faire voyager de l’énergie créée à partir de sources d’énergie sur Terre (énergies fossiles, énergie éolienne, énergie solaire, énergie nucléaire, …).

Quel serait alors le rôle de l’hydrogène dans la transition écologique mondiale s’il n’est qu’une copie de l’électricité ? Pour faire simple, l’hydrogène est moins polluant lors du processus de fabrication. En effet, “l’utilisation d’hydrogène pour la fabrication d’électricité dans une pile à combustible a pour unique déchet de l’eau“, ce qui signifie qu’il n’émet aucun polluant. Un point positif, d’autant plus que ce l’hydrogène est omniprésent. On le retrouve notamment dans l’eau et toute la matière organique.

Cependant, l’hydrogène est encore loin d’avoir livré tous ses secrets. En effet, bien qu’il soit extrêmement abondant, il n’est que très peu présent à l’état pur. En effet, pour l’instant, la majeure partie de l’hydrogène est produite à part d’énergie fossile. À raison de presque 95%. Ainsi, pour le moment, cette énergie qui se veut propre n’en a pour l’instant pas les moyens, puisque les énergies fossiles utilisées dans sa production rejettent des gaz à effet de serre.

Reste alors la solution de l’électrolyse, qui consiste à libérer un courant électrique dans l’eau pour en récupérer l’hydrogène. Une méthode qui, si elle est utilisée avec de l’électricité verte (solaire ou éolien par exemple), devrait permettre de faciliter la transition énergétique mondiale et révolutionner nos habitudes énergétiques. Cependant, ce cet hydrogène reste quatre fois plus couteux que celui produit avec des énergies fossiles et reste pour le moment à la marge…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.