Le chiffre d’affaires du groupe Casino en hausse sur fond de crise du coronavirus

Le chiffre d’affaires du groupe Casino a connu une forte hausse au premier trimestre 2020. Des résultats qui s’expliquent en partie par l’impact de la crise du coronavirus sur le secteur de la distribution, mais également par le positionnement du groupe stéphanois, fortement concentré sur le commerce urbain de proximité et le e-commerce.

Le groupe Casino a connu, lors des trois premiers mois de l’année, une augmentation de son chiffre d’affaires de l’ordre de 5,8% en France et de 14% en Amérique Latine, où le distributeur stéphanois est fortement implanté (notamment au Brésil et en Colombie). Une forte croissance au moins partiellement liée aux nouveaux besoins nés de la crise du Covid-19.

A l’image des autres acteurs du monde de la distribution, le groupe de Jean-Charles Naouri a bénéficié d’une forte hausse des achats des consommateurs, d’une part dans une logique de stockage, mais également et surtout pour compenser les repas pris d’habitude à l’extérieur en semaine comme le week-end.

« Au-delà de l’effet de stockage initial, cette croissance s’explique par un déplacement de la consommation alimentaire vers la consommation à domicile, entraînant une demande additionnelle pour la grande distribution, tout particulièrement vers les formats de proximité, les magasins urbains, ainsi que vers l’Ecommerce », a indiqué le groupe Casino dans un communiqué.

Face à cette nouvelle dynamique de consommation, le groupe Casino assure bénéficier d’un avantage par rapport à ses concurrents de par son positionnement sur les commerces urbains de proximité, fortement plébiscités ces dernières semaines, et grâce à sa plateforme de e-commerce, Cdiscount, deuxième du marché français derrière le géant Amazon.

Le site de commerce en ligne a observé une explosion de son volume de vente de plus de 40% depuis le début du mois d’avril. Ses ventes en propre ont certes progressé de 19% au premier trimestre, mais les ventes marketplace ont, elles, connu une croissance de 69% au cours de la même période, « portant la quote-part marketplace à 50,7% » du volume d’activité total de Cdiscount, précise le communiqué.

Un contexte d’augmentation des ventes qui ont permis à l’EBITDA total du groupe en France de croître de +67 millions d’euros comparativement à la même époque en 2019.

« La croissance sur les quatre dernières semaines atteint ainsi +24% en moyenne chez Franprix, Casino Supermarchés, et la Proximité, qui font face à l’afflux de nouveaux clients, et une croissance à trois chiffres de l’e-commerce alimentaire, en particulier la livraison à domicile de Monoprix », précise le communiqué.

Le groupe Casino a également indiqué avoir initié une opération solidaire à l’occasion des fêtes de Pâques au cours de laquelle un don de deux millions de masques a été effectué à destination des professionnels de santé. Par ailleurs, les enseignes du groupe ont créé, depuis le début de la crise, des horaires réservés pour les personnes de plus de 65 ans et pour le personnel médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.