Danemark : Objectif 100% d’énergies renouvelables

Le Danemark affiche de grandes ambitions en faveur de l’environnement. Le pays produit déjà 75% de son électricité avec des énergies renouvelables. Un total que le pays nordique espère porter à 100% d’ici quelques années. À titre de comparaison, en 2018, la moyenne en Europe était de 18%.

Un exemple énergétique et solidaire

Pour atteindre de tels résultats, le Danemark les doit en partie à son attrait pour l’éolien qui avait débuté dans les années 70. Combiné à une géographie très plate, toutes les conditions étaient réunies pour que les parcs éoliens prolifèrent sur le territoire danois.

Cependant, la réussite du système danois est dépendante d’autre pays. En effet, l’éolien n’étant pas une ressource stable, puisque dépendante des vents, il faut constamment stocker le surplus d’énergie en prévision des jours sans vent. Pour stocker ce surplus d’énergie, il faut utiliser des barrages à deux bassins, qui nécessitent un fort dénivelé pour fonctionner. Le relief du Danemark étant très plat, le pays n’avait aucun moyen de stocker l’énergie de cette façon. Pour répondre à ce problème de stockage d’énergie, le Danemark a noué des liens avec la Norvège et la Suède, qui possèdent un relief beaucoup plus permissif pour ce type d’installation.

Le Danemark a donc construit des câbles en direction de ces deux pays, qui y envoient de l’énergie lorsqu’il y a un surplus de production éolien, et qui font revenir l’électricité lorsque le vent se calme.

Il s’agit là d’un “bon exemple” qui dénote de la forte solidarité européenne selon l’Espagnol Miguel Canete, ancien Commissaire européen à l’énergie. Pour lui, il faut développer plus de connections de ce type entre les pays. En plus de sortir les états de l’isolement électrique, cela permet également d’utiliser au mieux la topographie de chaque pays.

La France loin du Danemark sur les énergies renouvelables

Alors que l’Union Européenne avait fixé en 2008 un objectif  seuil de “20% d’énergies renouvelables d’ici 2020”, de nombreux pays l’ont atteint ou son en passe de l’atteindre. Si la Grèce, l’Italie, la Croatie ou encore la Bulgarie ont déjà atteint leurs 20% d’énergies renouvelables, la France est en retard et accuse un retard de 6,4 points de pourcentage sur l’objectif. Pourtant, elle n’est pas dernière du classement. En effet, les Pays-bas accusent eux un retard de 6,6 points sur le seul des 20%. Le pays, très dépendant du gaz, peine à rallier les objectifs fixés par l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.