Les voitures Diesel dépassent largement le seuil de pollution légal

Les filtres à particules devaient en partie résoudre le problème de pollution engendré par les voitures Diesel. Problème, l’ONG Transport & Environnement vient de publier un rapport dans lequel elle démontre que malgré ces filtres, les voitures Diesel émettent jusqu’à deux fois plus particules fines que la limite autorisée.

Des relevés en contradiction avec les annonces des constructeurs

Pour de nombreux constructeurs, ces filtres anti-pollution devaient palier au surplus de particules  émises par les moteurs Diesel. Pour eux, cette nouvelle génération de moteur à filtre devait même leur permettre d’obtenir la vignette “Crit’Air 1”, un label de sécurité environnementale pour les véhicules.

Pour l’ONG Transport & Environnement, les particules émises par les voitures diesel sont bien supérieures à la législation en vigueur. Pour eux, le taux d’émission de ces particules cancérigènes “dépassent les limites légales d’émission de 32 à 155%”.

Trop de particules dangereuses sont encore ignorées

L’ONG déplore que, à cause des régénérations des filtres lors des trajets, une grande partie des émissions ne sont pas prises en compte. Ils estiment ainsi que “60 à 99 % des émissions de particules réglementées sont ignorés“.

Toujours selon Transport et Environnement, les particules ultrafines, qui représentent le plus gros danger pour la santé, sont elles aussi ignorées lors de la mise en place de l’homologation des normes. Ainsi, une fois que les émissions de particules ultrafines sont prises en compte ” les émissions totales de particules nocives […] augmentent encore de 11 à 184 % “. Un désastre écologique et sanitaire pour l’ONG.

Transport et Environnement demande alors que législateurs que ” la prochaine norme Euro en matière d’émissions polluantes […] comble ces lacunes et impose des limites pour tous les polluants “. Elle ordonne aussi que ” la Commission européenne utilise également ses nouveaux pouvoirs afin d’exiger des autorités nationales d’homologation le contrôle des véhicules sur les routes après leur mise en service, comme le fait l’Agence américaine de protection de l’environnement “.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.