Energie renouvelable : Li-Mithra prête à démarrer la commercialisation de sa pompe à chaleur solaire

 

Li-Mithra Engineering, la start-up vosgienne créée en 2011, n’attend plus que la validation de son titre par le Journal officiel pour démarrer la commercialisation à grande échelle de sa pompe à chaleur solaire. Celle-ci produit en même temps de l’électricité, du chauffage, de  la climatisation et de l’eau chaude.

Le kit quatre en un

Li-Mithra Engineering, la start-up créée en 2011 à Uxegney (Vosges),  est prête à lancer la commercialisation à grande échelle de sa pompe à chaleur solaire. Elle n’attendrait plus qu’une publication au Journal officiel du titre, validant l’efficacité énergétique de sa solution, obtenue fin 2018, d’après une information d’usine nouvelle. La solution proposée par l’entreprise vosgienne associe une pompe à chaleur innovante, des panneaux solaires hybrides photovoltaïques et thermiques et un système de stockage d’énergie par ballon d’eau chaude tampon pour produire quatre sources d’énergie, à savoir l’électricité, le chauffage, la climatisation et l’eau chaude. Le procédé de Li-Mithra Engineering consiste en l’utilisation de l’eau glycolée, qui permet à la pompe à chaleur d’osciller entre – 30 C° et + 80 °C.

Une solution validée par l’ETV

Calculées avec l’aide de l’Ademe, les performances de la pompe à chaleur solaire de Li-Mithra Engineering sont qualifiées d’impressionnantes. En effet, la pompe afficherait un coefficient de performance annuel de 6,6 à la latitude de Strasbourg. C’est pourquoi, en début d’année  2018, ce système de pompe à chaleur a obtenu la qualification européenne Environmental technology verification (ETV), délivrée par le Laboratoire national de métrologie et d’essais.

La technologie développée par Li-Mithra Engineering a déjà fait ses preuves dans le domaine de la rénovation énergétique des bâtiments et des constructions neuves à énergie positive. Ainsi, a-t-elle offert ses services à la mairie vosgienne, au Territoire d’habitat, à un bailleur à Belfort et des particuliers à Nice.

« produire cinq à dix pompes par jour »

A présent la start-up veut se lancer dans une production de masse à partir de son atelier d’Uxegney, qui s’étend sur 2500 m2. Selon Guy Torrent, son directeur financier, Li-Mithra Engineering prévoit « produire cinq à dix pompes par jour, pour installer 3 000 à 4 000 systèmes par an ». Si la priorité reste le marché français, l’entreprise vosgienne a également le Maroc dans le viseur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.