L’eau non potable dans 8 communes françaises !

L’eau du robinet a été déclaré officiellement impropre à la consommation dans 8 communes françaises au début du mois d’octobre. La pollution de l’eau est la cause de ce problème sanitaire majeur extrêmement inquiétant.

Qui pourrait croire qu’en France, en 2018, des communes entières soient desservies en eau impropre à la consommation ? Une situation qui rappelle plus les pays émergents que la cinquième puissance économique mondiale, à l’heure ou presque tous les citoyens sont équipés de smartphones et autres tablettes !

Si la population française semble avoir compris depuis longtemps l’importance pour la survie de l’humanité de prendre soin de l’environnement, ce nouvel exemple des ravages de la pollution devrait servir de piqûre de rappel, si la plupart de médias de masse n’avaient décidé de le passer sous silence. Trop anxiogène peut-être…

Quoi qu’il en soit, vendredi 5 octobre, aux alentours de 17 heures, la préfecture de la Somme a adressé un email aux mairies de huit communes de l’Est de la Somme (Saint-Maxent, Martainneville, Mareuil-Caubert, Behen, Doudelainville, Grébault-Mesnil, Huchenneville et Huppy). Ce courriel précisait que les pouvoirs publics déconseillaient aux habitants de ces communes de boire de l’eau du robinet pendant plusieurs jours.

Selon les sources institutionnelles en charge de la sécurité et de l’environnement, la cause de cette précaution serait une pollution aux entérocoques. Ces bactéries, assez similaires à la bactérie Escherichia coli, peuvent causer des gastro-entérites, des infections urinaires, ou même des septicémies.

Selon le président du syndicat intercommunal d’adduction d’eau potable du Vimeu vert, André Bardoux, il est impossible pour le moment de connaitre avec exactitude et précision les causes à l’origine de cette pollution.

« On enquête, mais c’est assez difficile de savoir », a-t-il déclaré.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.