Transition écologique : le discours de Brune Poirson

A l’occasion de la cérémonie des remises des prix du “« Grand Prix ESSEC Commerce Responsable 2018 »”, Brune Poirson, secrétaire d’Etat à la transition écologique solidaire, n’a pas manqué de rappeler l’importance de la transition énergétique.

Une soirée spéciale  

La soirée, qui se déroulait à Bercy, avait un objectif bien précis : prouver que les entreprises sont prêtes à relever les nombreux défis environnementaux auxquels nous devons faire face. “Manquer le coche de la transition écologique précipiterait notre planète, notre société ainsi que notre économie dans la faillite écologique”, selon elle. Devant l’urgence et l’immensité du défi attendu, notamment réduire de 70 % les émissions mondiales de gaz à effet de serre, la secrétaire d’Etat tire son chapeau aux étudiants et professeurs engagés dans cette lutte.

L’engagement et la détermination de ces étudiants témoignent pour la secrétaire d’Etat d’un constat simple. La cause environnementale peut avoir des conséquences positives pour ses acteurs. “Malheureusement, le constat, que l’écologique peut être profitable, est peu partagé. Encore beaucoup de personnes pensent qu’il s’agit d’un fardeau qu’il faudrait partager avec tout un chacun”.

Cependant, bien que chacun puisse agir à son échelle, les décisions doivent être prises de plus haut, notamment du gouvernement. Dans plusieurs pays dont la France, cela est déjà le cas et permet ainsi de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cela a également permis de créer des conditions d’émergence de certains géants de l’innovation, en faveur de la transition écologique.

L’ESSEC en tête de la transition écologique ?

La France est le véritable moteur de « Make a planet great again ». C’est précisément ce que les entreprises lauréates du Grand Prix ESSEC Commerce Responsable 2018 démontrent. L’éthique n’est pas a considéré comme un poids mais comme une arme. Elle tient compte de plusieurs aspects dont l’entreprise est en réalité « in fine » le véritable bénéficiaire.

“L’ESSEC est au avant poste de ce mode de pensée et vision qui continuent d’être portées au sein de l’école. L’urgence écologique exige une ambition et un esprit pionnier qui font de l’ESSEC ce qu’elle est. Les prix représentent la volonté de montrer que la transition est profitable. Ils sont la reconnaissances d’une ambition forte qui doit être diffusée et généralisée, car le temps presse pour la planète”.

Pour rappel, le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) est, en France, l’administration française chargée de préparer et mettre en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines du développement durable, de l’environnement et des technologies vertes, de la transition énergétique et de l’énergie, du climat, de la prévention des risques naturels et technologiques, de la sécurité industrielle, des transports et de leurs infrastructures, de l’équipement et de la mer. Il est dirigé par le ministre de la Transition écologique et solidaire, membre du gouvernement français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.