La France, futur géant vert du business ?

Avec ses grands groupes énergétiques convertis au renouvelable et son vaste réseau de start-up et de PME, l’Hexagone dispose de toutes les armes pour s’imposer dans ce secteur stratégique.

C’est un petit quiz vert qui agite une planète en surchauffe. Quelle entreprise vient de rafler le mégacontrat de la troisième tranche de la future plus grosse centrale solaire du monde à Dubaï ? EDF Energies nouvelles.

Qui a inauguré l’une des plus puissantes centrales hydroélectriques du monde, à Jirau, au Brésil ? Le français Engie. Qui est en train de construire la centrale photovoltaïque géante Solar Star, en Californie, bientôt capable d’alimenter 255 000 foyers ? Un autre français, Total. Qui a produit le plus de voitures électriques l’an dernier en Europe ? Renault.

Surprise, surprise : partout sur le front de la transition énergétique et du green business, les groupes tricolores s’imposent bannière au vent. Au point que la France figure désormais parmi les cinq premiers exportateurs de technologies écologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.