Les smartphones polluent de plus en plus

Avec les avancées technologiques et la hausse de la fréquence des renouvellement des nouveaux appareils, les smartphones ont un impact environnemental de plus en plus conséquent.

Une étude réalisée en collaboration entre l’ONG France Nature Environnement (FNE) et l’Agence française de l’environnement (Ademe), indique que l’impact des smartphones sur l’environnement se fait de plus en plus pesant, au fur et à mesure que la technologie avance.

Paradoxalement, malgré une prise de conscience des populations de la nécessité de préserver notre environnement, les avancées scientifiques ne servent pas la cause écologique dans ce secteur, bien au contraire…

Le premier élément qui explique que les smartphones polluent de plus en plus est leur nombre croissant : plus de 7 milliards d’appareils ont été crées, depuis le lancement du premier iPhone !

Un nombre qui devrait continue à évoluer, notamment à cause de la pratique de  l’obsolescence programmée par les fabricants, comme l’expliquent les auteurs de l’étude, pour qui « dans la plupart des cas, les smartphones ne sont pas conçus pour être robustes et réparables, ni compatibles et évolutifs dans le temps ».

Des appareils qui polluent eux-même de plus en plus, à cause de leur composants, qu’il faut trouver, en particulier « l’extraction des minerais […] pose particulièrement problème », selon cette étude.

Pourtant, cette même étude assure que « les consommateurs peuvent agir » contre ce fléaux. Et les auteurs de distiller quelques conseils :

« Avant tout achat, il faut bien définir ses besoins et se renseigner sur les caractéristiques du téléphone : possibilité de le démonter pour changer la batterie par exemple, durée de disponibilité des pièces détachées… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *